tastavy
ENTRÉE

1 € pour un adulte seul
2 € pour 2 adultes et plus
Gratuité enfants et adhérents
DONS ACCEPTÉS (TRONC)
COTISATION ASSOCIATION 15 €

Pour nous joindre : Anne-Marie Garnier – Présidente 
05 63 54 73 08 
ou 05 63 37 12 29 (pour les visites de groupe) 
www.tastavy.com 
tastavy@wanadoo.fr

Le Presbytère de Tastavy

L’église de Tastavy a été construite en 1827-1828, payée par les habitants eux-mêmes, à cause de l’éloignement des autres églises. Elle est dédiée à Saint-Pierre.

Le presbytère contigu à l’église a été bâti en deux temps : une première partie en même temps que l’église, avec l’aide des paroissiens, l’autre partie par le prêtre desservant la paroisse ensuite. On a trace de l’acquisition du presbytère par l’abbé Jean Roque de Labessière en 1860 et par l’abbé Floutard en 1914. Tous deux l’ont racheté de leur prédécesseur dans la cure.

En 1905, lors de la séparation de l’Eglise et de l’Etat, le presbytère a d’abord été mis sous séquestre puis rendu à la famille Roque.
Ce n’est qu’en 1979 que la commune de Nages a pu récupérer ce presbytère. Après restauration, il est mis à disposition du Conservatoire de Tastavy pour en faire un lieu de la mémoire religieuse.

Aujourd’hui, bien que située dans le Diocèse d’Albi, l’église est desservie par un prêtre du diocèse de Montpellier : la limite entre le Tarn et l’Hérault passe à 20 mètres du presbytère et la paroisse est à cheval sur les deux diocèses !

Le Presbytère de Tastavy est ouvert juillet et août

du mardi au dimanche de 16h à 18h 
les jeudis de Tastavy de 16h00 à 18h00 : des conférences sur des thèmes variés sont proposées

Animations 2015

  • Samedi 4 juillet : fête de la St Pierre : 12h repas – 15h concert – 17h messe
  • Jeudi 16 juillet: Concert avec Jean Pradelles à 16h à Tastavy
  • Jeudi 30 juillet : Conférence sur « Les conseillers généraux des cantons Lacaune –Murat de 1790 à 2015 » par Robert Pistre à 16h à Tastavy
  • Jeudi 6 août: temps musical avec le Père Pierre Barthez à 16h à Tastavy
  • Jeudi 13 août: conférence sur « la symbolique de l’eau et de la lumière » par Robert Pistre à 16h à Tastavy
  • Mardi 18 août: conférence sur « une nouvelle sainte dans le Tarn Emilie de Villeneuve » par l’abbé Claude Cugnasse à 16h à Tastavy

Télécharge le depliant de animations 2015.

LE PRESBYTERE DE TASTAVY, UN PROJET ORIGINAL DE LA MEMOIRE RELIGIEUSE CATHOLIQUE

Les Monts de Lacaune forment une entité géographique, marquée par son altitude, la rudesse de son climat et l’âpreté de son sol. C’était un pays d’où l’on partait pour émigrer. Ces conditions naturelles ont créé une société solidaire, chaleureuse et fraternelle où l’empreinte chrétienne a été très forte.

Sous l’impulsion du Centre de recherches du patrimoine de Rieumontagné, un musée du patrimoine rural a été ouvert et développé Les tours du château de Nages, la ferme de Payrac et le moulin de Narulle ont été restaurés et ouverts au public

Nous avons voulu compléter cet ensemble par une présentation du patrimoine religieux catholique d’hier et d’aujourd’hui dans notre secteur.

Le Presbytère de l’église de Tastavy était à l’abandon. Nous l’avons restauré pour en faire un nouveau lieu de mémoire, en lien étroit avec sa vocation première d’hébergement d’un prêtre. Une association culturelle a été mise en place pour gérer ce projet.

Le travail de présentation permettra de découvrir ou de mieux connaître le cadre de la vie du prêtre, les objets et vêtements liturgiques, les supports de la piété familiale, les diverses périodes de l’année liturgique, les moments marquants de la vie d’un chrétien, les rites pour les défunts, ce qu’est une église, etc…

Les ornements d’avant le Concile Vatican II présentés ne sont plus utilisés aujourd’hui. Le visiteur pourra voir le contraste de ces objets au regard de la continuité du message pastoral et liturgique d’aujourd’hui

Nous avons voulu également présenter des objets sacrés, en nombre très réduit, juste pour évoquer les objets nécessaires au culte. Rien à voir avec ce que l’on trouve habituellement dans les « trésors » des églises ou des cathédrales en quoi se réduisent trop souvent les « musées » à thématique religieuse.

L’église contiguë au presbytère reste un lieu toujours consacré au culte, ouvert à tous

 

 

 

 

;