Caroux et L'Espinouse

 

Espinouse

Le silence des grands espaces


La Massif Central a une fin. Le voilà Espinouse, servant d'arrière-pays montagneux aux côtes languedociennes.

 

Espinouse
Des mégalithes, datés de plus de 4000 ans, témoignent de l'installation des chasseurs-éleveurs du Néolithique. Les chemins courent sur les versant septentrionaux, penchés sur la haute vallée de l'Agoût, sous les bois de hêtres et de châtaigniers. Dans l'Espinouse, vous trouverez :

  • Office de Tourisme des Monts de l'Espinouse
  • Fraïsse-sur-Agoût
  • Olargues
  • Cambon Salvergues

 

Les randonnées sur les pentes de l'Espinouse peuvent être l'occasion d'une furtive rencontre avec le plus petit représentant des mouflons sauvages : le mouflon d'Europe. Celui-ci aime en effect ces moyennes montagnes méridionales, accidentées, pas trop enneigées l'hiver. Il use ses sabots sur les sols rocailleux et secs des espaces ouverts, couverts d'arbustes et d'herbes parfumées. Il gagne les zones boisées, de feuillus et de résineux mêlés, pour se protéger des intemperies et de la grosse chaleur et pour chercher sa nourriture durant l'hiver.

Espinouse Il vivent en troupes de 10 à 20 sujets. Une mouflon agée mène le troupeau des femelles et des jeunes. Les béliers sont plutôt solitaires.Le mouflon sauvage est l'ancêtre du mouton domestique.

Source : Balades à pied en Haut Languedoc, Monts de Lacaune. ISBN 2-904460-80-2

 

Retour